Glassware Technical Information

Glass Types & Properties

Discover More

Normes applicables aux verres

Les produits en verre fournis par SciLabware sont fabriqués en différents types de verre, conformes aux normes internationales suivantes :

NormeVerre borosilicaté à coefficient de dilatation 3.3Verre borosilicaté à coefficient de dilatation 4.9 (transparent)Verre borosilicaté à coefficient de dilatation 5.4 (ambré)Verre sodocalcique à coefficient de dilatation 7.8 (ambré)Verre sodocalcique à coefficient de dilatation 9.1 (transparent)
ASTM E-438 Type 1 Class A Type 1 Class B Type 1 Class B Type 2 Type 2
Pharmacopée américaine ia (USP) Type 1 Type 1 Type 1 Type 3 Type 3
Pharmacopée européenne (EP) Type 1 Type 1 Type 1 Type 3 Type 3

Le verre borosilicaté à coefficient de dilatation 3.3 est également conforme aux normes ISO 3585 et DIN 12217.

Tous les produits Pyrex®, Quickfit®, SVL® et la plupart des produits MBL® et Wheaton® sont fabriqués en verre borosilicaté à coefficient de dilatation 3.3 (sauf indication contraire).

En raison des conditions difficiles auxquelles la verrerie de laboratoire est soumise, la résistance chimique maximum, la dilatation thermique minimum et la résistance élevée aux chocs thermiques sont les propriétés clés du verre borosilicaté à coefficient de dilatation 3.3, qui le rendent idéal pour une utilisation en laboratoire.

Beaucoup de produits SciLabware Ltd respectent également d’autres normes définies pour la verrerie de laboratoire ; les béchers, par exemple, sont conformes à la norme ISO 3819 et les fioles volumétriques aux normes ISO 1042 et DIN 12664. Généralement, ces normes spécifient non seulement le type de verre, mais également les détails dimensionnels, la précision volumétrique et les tolérances.


Composition chimique

Le verre borosilicaté à coefficient de dilatation 3.3 présente une haute résistance à l’eau, aux acides, aux solutions salines, aux halogènes et aux solvants organiques. Seuls l’acide fluorhydrique, l’acide phosphorique concentré chaud et les solutions fortement alcalines corrodent significativement le verre. Le verre borosilicaté neutre (ASTM E-438 Type 1B) présente également d’excellentes propriétés de résistance chimique, qui le rendent idéal pour le stockage ou le conditionnement de produits acides, neutres et alcalins et de solutions injectables. Le verre sodocalcique (ASTM E-438 Type 2) offre une résistance chimique inférieure à celle du verre borosilicaté. Il est généralement adapté au stockage de poudres sèches et aux récipients destinés au stockage général d’échantillons.

Les différents types deverreontla composition chimique type suivante (% approximatif en poids) :

CompositionchimiqueVerre borosilicaté à coefficient de dilatation 3.3Verre borosilicaté à coefficient de dilatation 4.9 (transparent)Verre borosilicaté à coefficient de dilatation 5.4 (ambré)Verresodocalciqueà coefficient de dilatation 7.8 (ambré)Verresodocalciqueà coefficient de dilatation 9.1 (transparent)
SiO2 80.60% 75.00% 70.00% 67.00% 69.00%
B2O3 13.00% 10.50% 7.50% 5.00% 1.00%
Na2O 4.00% 5.00% 6.50% 12.00% 13.00%
Al2O3 2.30% 7.00% 6.00% 7.00% 4.00%
CaO - 1.50% <1.0% 1.00% 5.00%
Fe2O3 - - 1.00% 2.00% -
Tio2 - - 5.00% - -
K2O - - 1.00% 1.00% 3.00%
BaO - - 2.00% <0.5% 2.00%
Mno2 - - - 5.00% -
MgO - - - - 3.00%

Propriétés physiques & données chimiques du verre

Résistance hydrolytique

Dans de nombreuses applications, il est important que la verrerie de laboratoire ait une excellente résistance hydrolytique ; par exemple au cours des procédures de stérilisation à la vapeur, dans lesquelles une exposition répétée à la vapeur d’eau à haute température peut libérer des ions alcalins (Na+). Le verre borosilicaté Pyrex® a une teneur en oxydes métalliques alcalins relativement faible et donc une résistance élevée aux attaques de l’eau. Le Pyrex® contient plus de 80 % de silice et est donc remarquablement résistant aux acides (à l’exception de l’acide phosphorique concentré et chaud et de l’acide fluorhydrique). Le verre peut être réparti en 4 classes de résistance aux acides et le Pyrex® correspond à la Classe 1 selon la norme DIN 12116 et satisfait les exigences de la norme ISO 1776.

Résistance aux alcalis

Les solutions alcalines attaquent tous les verres. Le verre borosilicaté offre quant à lui une résistance moyenne. La résistance aux alcalis du verre borosilicaté répond aux exigences de la classe A2, telles que définies par les normes ISO 695 et DIN 52322.

Veuillez vous référer au tableau suivant pour de plus amples informations sur les propriétés physiques et chimiques du verre.

Verre borosilicaté à coefficient de dilatation 3.3Verre borosilicaté à coefficient de dilatation 4.9 (transparent)Verre borosilicaté à coefficient de dilatation 5.4 (ambré)Verresodocalciqueà coefficient de dilatation 7.8 (ambré)Verresodocalciqueà coefficient de dilatation 9.1 (transparent)
Coefficient de dilatation (20-300° C) x10-6K-1 3.3 4.9 5.4 7.8 9.1
Température de service max t ° C 1252 1160 1165 1050 1040
Température deramollissement° C 821 785 770 720 720
Température derecuit° C 565 565 560 540 530
Point de transformationoC 525 565 550 535 525
Densité à 25°C g/cm-3 2.23 2.34 2.42 2.5 2.5
Résistancehydrolytique          
Selon ISO 719 Classe HGB 1 Classe HGB 1 Classe HGB 1 Classe HGB 2 Classe HGB 3
Selon EP Type 1 Type 1 Type 1 Type 111 Type 111
Selon USP Type 1 Type 1 Type 1 Type 111 Type 111
Résistance auxacides(DIN 12116) Classe S1 Classe S1 Classe S1 Classe S2 Classe S1
Résistance auxalcalis(ISO 695) Classe A2 Classe A2 Classe A2 Classe A2 Classe A2

Résistance thermique

Le verre borosilicatéPyrex présente d’excellentes propriétés thermiques aussi bien à hautes qu’à basse température. La température d’utilisation maximale recommandée pour la verrerie de laboratoire en Pyrexest de 500°C (pendant de brèves périodes uniquement). Il convient de faire particulièrement attention aux températures au-delà de 150°C pour garantir un chauffage et un refroidissement lent et uniforme (voir Entretien et maintenance de la verrerie de laboratoire).

Le Pyrex a également un excellent comportement à basse température. LePyrexrésiste jusqu’à -192°C environ et est adapté pour une utilisation avec de l’azote liquide. Dans les conditions normales de laboratoire, il est fréquent que des températures de -70°C soient maintenues pendant de longues périodes. Dans ce cas également, il convient de veiller tout particulièrement à éviter les variations brusques de température, et le refroidissement doit être réalisé de manière uniforme et lente.


Caractéristiques optiques

Le verre borosilicaté Pyrex® est transparent et incolore d’apparence et transmet donc la lumière dans la partie de lumière visible du spectre. Cette qualité le rend idéal pour une utilisation dans des réactions photochimiques, par exemple les chlorurations. Le graphique (ci-dessous) montre le degré de transmission de la lumière en fonction de la longueur d’onde des plages spectrales de l’ultraviolet, de la lumière visible et de l’infrarouge. La majorité de la verrerie détaillée dans notre catalogue a une épaisseur de verre comprise entre 2 et 5 mm.

optical data graph

Verrerie Pyrex® à revêtement ambré

Plusieurs produits en verre SciLabware, y compris les flacons de laboratoire et les fioles jaugées, sont disponibles en verre ambré. La verrerie est recouverte sur sa surface extérieure d’une couleur de diffusion brune ce qui résulte en une forte absorption des longueurs d’onde, jusqu’à 500nm. Cette caractéristique est particulièrement utile lors de la manipulation de réactifs photosensibles.

amber coated pyrex

Tubes à centrifuger

SciLabware propose différents tubes à centrifuger de marque Pyrex® et Quickfit®. Les informations sur les produits contiennent, pour chaque article, la Force Centrifuge Relative (FCR) à laquelle ils peuvent être soumis. Avant la centrifugation, il est essentiel de calculer les valeurs FCR réelles qui seront générées. Vous pouvez facilement les déterminer à l’aide de l’abaque ci-après. Pour calculer la valeur FCR en n’importe quel point le long du tube, mesurez le rayon, en mm, de l’axe du rotor jusqu’au point considéré du tube.

centrifuge tubes graph

NB: Le point choisi doit être la base du tube puisqu’il s’agit de la zone qui connaît la FCR maximale.
Notez la valeur du rayon dans la partie droite du tableau et tracez une ligne jusqu’à la valeur de la vitesse de rotation appropriée dans la colonne de gauche. La valeur FCR est le point au niveau duquel la ligne coupe la colonne du centre.
Le graphique est fondé sur l’équation suivante :
RCF = (11.17x10-7) RN2
R = Rayon de rotation (distance entre l’axe du rotor et le point considéré en mm)
N = Vitesse de rotation (en tr/min)
Les valeurs FCR indiquées concernent des tubes en bon état. N’utilisez pas de tubes à centrifuger qui seraient rayés, usés ou ébréchés dans la mesure où leur résistance serait considérablement réduite.

Découvrez comment nous pouvons vous aider

Si vous ne trouvez pas la réponse à votre question, contactez notre service client.

Nous contacter